Barres d’appui : comment bien les fixer ?

de | 27 octobre 2015

Vous envisagez d’installer une barre d’appui chez vous mais ne savez pas comment vous allez la fixer ? Cette fiche technique est faite pour vous éclairer dans votre réflexion et vous guider, elle ne pourra pas remplacer l’avis d’un installateur professionnel qui saura confirmer ou infirmer votre projet.

bois

Les barres d’appui sont conçues pour ne pas céder sous le poids de leurs utilisateurs (dans la limite d’un certain poids). Le support sur lequel vous allez l’installer et la fixation que vous utiliserez doivent vous garantir la même sécurité !

 

Il existe tout type de barres d’appui : en plastique, en métal et même en bois ! Leur fixation peut se faire par vis ou par ventouse.

 

Les barres d’appui à ventouses

Elles se fixeront sur n’importe quelle faïence ou sur carrelage. Attention à ne pas positionner une ventouse en chevauchement d’un joint ! Il conviendra de bien nettoyer et sécher la surface avant de fixer la barre.

La plupart de ces barres d’appui  à ventouses sont même équipées de voyants vous indiquant si la barre est bien fixée ou non ! Attention tout de même à vérifier régulièrement la bonne fixation de votre barre pour éviter toute chute !

ventouse

 

Les barres d’appui à visser

Leur pose nécessite davantage de travail, tout en restant très simple ! Si vous rencontrez un problème dans l’installation de votre barre, ou si vous avez un doute, ne prenez pas de risque inutile et faites appel à un installateur professionnel !

1/ Choisir où installer sa barre :

L’emplacement de votre barre doit vous permette de la fixer sans soucis et de vous en servir par la suite en toute simplicité !

Il faudra donc faire attention à la composition du support sur lequel vous allez la poser et à la présence éventuelle d’un revêtement en faïence : il faudra éviter d’avoir à la poser sur un joint ou trop proche du bord d’un carreau.
Si vous comptez installer cette barre d’appui dans une salle de bain, il faudra choisir une visserie adaptée aux atmosphères humides.

2/ Préparer le support

Nettoyer et sécher la surface sur laquelle va être posée la barre. Présenter ensuite la barre et repérer à l’aide d’un crayon à papier ou d’un feutre l’emplacement des vis.

3/ Percer le support

C’est la partie délicate de la pose de votre barre car à chaque type de mur correspond un mode de fixation. Si le support est revêtu de carrelage ou de faïence, positionnez un adhésif à l’endroit du trou à percer afin accroître l’adhérence de la mèche de votre perceuse et de diminuer les risques de fissures. Percez ensuite à faible vitesse et sans percussion.

  • Percer un support en bois ex : dans un montant de rampe d’escalier)

A l’aide d’une perceuse, percer les trous à un diamètre légèrement inférieur à celui de vos vis.

  • Percer un mur plein (ex : béton) : il faudra utiliser des chevilles

Percer des trous du même diamètre que celui de vos chevilles et d’une longueur légèrement supérieure. Soufflez à l’intérieur des trous ainsi percés pour évacuer la poussière qui risquerait de gêner la mise en place de la cheville. Insérez les chevilles dans les trous en tapotant légèrement avec un maillet ou un petit marteau.

  • Percer un mur creux (ex : brique) : on utilise également des chevilles

Percer des trous d’un diamètre légèrement inférieur à celui de vos chevilles et d’une longueur légèrement supérieure. Soufflez à l’intérieur des trous ainsi percés pour évacuer la poussière qui risquerait de gêner la mise en place de la cheville. Insérez les chevilles dans les trous en tapotant légèrement avec un maillet ou un petit marteau.

  • Percer un mur en Placoplatre :

C’est un type de cloison relativement léger ne pouvant supporter de lourdes charges si des renforts n’ont pas été positionnés au moment de leur montage. Si vous avez un doute sur l’existence de tels renforts, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui saura vous répondre. Ne prenez jamais le risque de voir votre cloison arrachée sous le poids de votre appui !

4/ Visser votre barre

Présenter à nouveau votre barre et la visser dans les trous ainsi percés et, le cas échéant, préalablement munis de chevilles. N’oubliez pas de positionner les cache-vis si votre barre en est munie !

5/ Vérifier la bonne fixation de votre barre

Une vérification à répéter régulièrement pour s’assurer que votre barre est correctement fixée !

 

N’oubliez pas que pour profiter pleinement et en toute sécurité de votre barre, il est important d’avoir entière confiance en sa fixation. Si vous n’êtes pas sûr de vous, n’hésitez pas à demander l’aide d’un spécialiste!

2 réflexions au sujet de « Barres d’appui : comment bien les fixer ? »

  1. Ping : Douche ou baignoire : optez pour le confort et la sécurité! | Le blog Agelyance

  2. garguir

    les ventouses ne tiendront pas sur du marbre ou tout revêtement poreux; jeff

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *